Chères amies,
aujourd’hui je veux vous dévoiler un secret. Vous savez qui vous êtes? Personne ne vous l’a jamais dit? Non? Alors c’est moi qui vais vous le dire: vous êtes les mères de l’humanité. On parle tellement de paix; tout le monde voudrait que partout règne la paix. On institue des «journées de la paix». Nous souhaitons tous vivre un jour dans un monde en paix. Mais au lieu de ça, la violence, la criminalité et tellement d’autres choses négatives ont cours sur cette terre. La police arrête, les tribunaux punissent, beaucoup d’actions sont menées pour tenter de freiner toutes ces choses qui nous empêchent de vivre en paix entre les nations comme entre les personnes. Car la paix n’est pas seulement une absence de guerre. La paix est le résultat d’une vie fondée sur les choses justes, claires, sincères, honnêtes, sur la collaboration, la tolérance, sur l’AMOUR en somme. La paix est inhérente au genre humain.
Mais alors, comment expliquer que l’on nous dise à nous les femmes que nous sommes des mères de l’humanité? Nous le sommes car c’est à nous qu’a été donné le privilège de mettre au monde nos enfants. Si nous passons nos grossesses en transmettant à nos petites créatures en formation des flux d’Amour, en parlant avec eux de belles choses, en chantant pour eux, en les faisant grandir dans la joie d’être attendus, aimés, accompagnés dans leur chemin de vie par maman et papa, tous deux tournés vers le petit être en formation qui s’apprête à apporter la joie au sein de la famille, Ils seront les nouvelles générations qui apporteront la paix dans le monde. Il suffira alors de mettre au monde nos enfants avec beaucoup d’Amour, en les concevant dans l’Amour, et en les imprégnant d’Amour. Et lorsque tous les enfants naîtront et grandiront imprégnés d’Amour, celui-ci fera partie intégrante de leur tempérament et se transformera en respect de l’autre, en tolérance, en toutes ces qualités qui nous font tant défaut aujourd’hui dans nos rapports et qui nous feront vivre dans une parfaite harmonie.

La paix commence dans l’utérus maternel

Gandhi l’a dit et bien d’autres philosophes aussi. Le secret pour améliorer l’avenir de l’humanité est dans la vie avant la naissance.

Depuis près d’un demi-siècle, de nombreux scientifiques et chercheurs, grâce aux nouveaux outils biotechnologiques, ont commencé à sonder le monde intra-utérin, et c’est comme cela qu’il a été possible de connaître la vraie identité de l’enfant in utero. Autrefois, on croyait que l’enfant en gestation était seulement une masse de cellules totalement insensible. Aujourd’hui au contraire, on sait de façon certaine que l’enfant vit en symbiose avec la mère, participant à chacune de ses pensées, à chacun de ses sentiments et de ses comportements. La mère doit donc fonder son mode de vie par rapport à la tâche qu’elle est sur le point d’accomplir: la création d’un nouvel individu, qui devra porter dans le monde seulement des choses positives. Et cela dépend principalement de la mère, mais aussi du père et de l’environnement dans lequel ils se trouvent.

La mère est en mesure d’accomplir des miracles car elle détient la clé des forces de la vie.

C’est comme cela que l’on peut forger une humanité renouvelée. Cela vous semble peu? N’est-ce pas un travail merveilleux? Nous les femmes, être celles par qui arrive le nettoyage de tout ce qui est négatif.
Bien entendu, tout cela est dans une certaine mesure – au moins pour le moment – juste un rêve, mais si vous songez bien et si nous sommes toujours plus nombreux à comprendre le sens de ce que je vous dis, nous pouvons admettre que les choses changent. Les mères, après la naissance de leurs enfants, devront poursuivre l’éducation, apprendre à leurs enfants le respect, l’honnêteté, le bien en général, alors les gens regarderont leurs femmes avec d’autres yeux et verront en elles des créatures qui méritent toute la confiance, l’aide et le soutien. Et si ce que je vous dis vous convainc, transmettez ceci à vos filles, vos sœurs, à vos amis, mais aussi aux hommes de la famille, car tout le monde doit savoir.

Imaginez ce que serait un monde où les enfants naîtraient seulement impregnés de cet Amour? Ne serait-ce pas merveilleux? Tout cela ne dépend que de nous, les femmes, avec le soutien de nos hommes bien sûr, mais nous nous devons de faire progresser cette nouvelle façon de donner naissance à nos enfants. Et comme le dit aussi un gynécologue français bien connu Michel Odent: « On ne pourra jamais changer la société, si on ne change pas la façon de donner naissance à nos enfants. »

Je vous embrasse avec toute ma confiance. Votre Bianca